Australia, I love you ♥


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Nous avons besoin de vous, votez sur le top obssession ICI
NOUVELLE ADRESSE : http://australian-destiny.com
Le forum manque cruellement d'étudiants et d'hommes

Partagez
 

 « le problème avec la folie des grandeurs, c'est qu'on ne sait pas où finit la grandeur et où commence la folie. » ♣ klancy

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



« le problème avec la folie des grandeurs, c'est qu'on ne sait pas où finit la grandeur et où commence la folie. »  ♣ klancy Empty
MessageSujet: « le problème avec la folie des grandeurs, c'est qu'on ne sait pas où finit la grandeur et où commence la folie. » ♣ klancy   « le problème avec la folie des grandeurs, c'est qu'on ne sait pas où finit la grandeur et où commence la folie. »  ♣ klancy EmptyJeu 2 Sep - 9:09

« le problème avec la folie des grandeurs, c'est qu'on ne sait pas où finit la grandeur et où commence la folie. »  ♣ klancy Leighton-leighton-meester-15146164-100-100 « le problème avec la folie des grandeurs, c'est qu'on ne sait pas où finit la grandeur et où commence la folie. »  ♣ klancy Leighton-leighton-meester-15146169-100-100 « le problème avec la folie des grandeurs, c'est qu'on ne sait pas où finit la grandeur et où commence la folie. »  ♣ klancy Leighton-leighton-meester-15146167-100-100
« le problème avec la folie des grandeurs,
c'est qu'on ne sait pas où finit la grandeur et où commence la folie. »

Cause everytime we touch, I get this feeling.
And everytime we kiss I swear I can fly.
Can't you feel my heart beat fast, I want this to last...


▬ Roh, ta gueule !

Et BAM, c'est alors que le réveil qui était posé sur la table de chevet dans la chambre de Kaaliah se retrouva fracassé par terre. Il suffisait de passer une chanson pourrie dès le matin et ça la mettait en rogne et regardé ce qu'il arrive. Les petits yeux fermés, elle savait malgré tout que c'était l'heure du réveil. Aie, comment elle détesté se lever tôt et pourtant elle était bien obligé à cause de ses cours de chants. Elle ouvrit tranquillement ses yeux noisettes avant de poser la main sur le cellulaire qui était en dessous de son oreiller et regarda l'heure. Elle se leva en panique, en sueur. Elle détesté plus que tout être en retard. Elle se mit à courir dans tous les sens.

▬ MERDE, MERDE, MERDE ! Putain, mais elles sont où ces saloperie de chaussures ?

Oui, le matin assez speed ce n'est pas son truc, elle qui est très bordélique elle se perds souvent dans la pile de vêtements qui traînait dans la salle de bain. Elle était en catastrophe, pensant déjà aux paroles de la prof, Vous pouvez rentrer chez vous et ne revenez jamais ! Je n'accepte pas les retards et vous le savez très bien ! Aussi cette vieille peau avait du mal à suivre ses cours avec Kaaliah, parce qu'elle avait beaucoup trop de talent pour aller dans un cours ? Non, surtout parce qu'elle lui trouvait des défauts par-ci et par-là. Juste jalouse cette pauvre. Enfin, en dix minutes elle était habillée, coiffée et chaussée. Elle n'avait pas eu le temps de se maquiller mais tant pi. Dans la rue, elle se mit à courir comme une folle pour ne pas perdre encore plus de temps et arriva enfin à l'établissement. Sur le chemin, elle avait justement croisé la prof qui disait qu'elle avait eu un peu de retard à cause d'un accident sur la route. OUF, finalement elle avait eu de la chance aujourd'hui la belle brune. En tout, le cours avait duré une bonne heure à réviser les respirations et les chansons qu'ils chanteront lors du grand bal de fin d'année, c'est plutôt cool. Sur le chemin du retour, elle sentit quelque chose vibrer, son téléphone portable qu'elle avait dans la poche de son jeans skinny.

▬ Bébé, grande nouvelle. J'ai vérifié nos comptes et on a toutes les deux eux notre argent de poche. Sortie sortie dans les grands magasins ma belle. Je suis au café, rejoints moi devant Gucci. On va se péter le porte-monnaie. A tout de suite kaalou. Je t'aime. K.

Evidemment, c'était un message de Klancy, sa meilleure amie. Elle lui demandait si elle voulait passer une journée à traîner comme des grosses gosses de riche dans les magasins les plus cher de la ville. De une, Kaaliah ne refuse jamais rien à sa doublette, de deux elles sont des gosses de riche et de trois elle adore faire les magasins ! Alors elle répondit un grand oui. Une fois de retour à la maison, elle passa sous la douche qui était assez rapide, puis alla s'habiller avec une jolie petite robe d'été. Elle sortit les chaussures assortit et même le sac. Elle était bien équipée. Après s'être bouclée les cheveux, maquillé les yeux et parfumé elle était prête à dévaliser les magasins. Avant de partir, elle laissa un mot sur le frigo.

▬ Baby. Je suis avec Klancy à Gucci. Rejoints nous si tu peut. On t'aime fort ma belle. K&K.

C'était un petit mot pour la troisième colocataire, la chère Kheira, qu'il fut destiné. Elle était en cours, et les filles ne savaient pas vraiment à quel heure elle aurait terminé. Soit. Elle prit ses clés et se dirigea vers la bagnole que son père qui avait offert à ses 16 ans. Et oui, elle l'a même emmenée en Australie. Bref, à une dizaine de minute, elle arriva sur le parking du centre commercial où elle gara la voiture et se dirigea vers la porte du magasin "Gucci" pour y voir sa blondasse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



« le problème avec la folie des grandeurs, c'est qu'on ne sait pas où finit la grandeur et où commence la folie. »  ♣ klancy Empty
MessageSujet: Re: « le problème avec la folie des grandeurs, c'est qu'on ne sait pas où finit la grandeur et où commence la folie. » ♣ klancy   « le problème avec la folie des grandeurs, c'est qu'on ne sait pas où finit la grandeur et où commence la folie. »  ♣ klancy EmptyJeu 2 Sep - 10:47

« le problème avec la folie des grandeurs, c'est qu'on ne sait pas où finit la grandeur et où commence la folie. »  ♣ klancy 69710c « le problème avec la folie des grandeurs, c'est qu'on ne sait pas où finit la grandeur et où commence la folie. »  ♣ klancy Amber_Heard_002 « le problème avec la folie des grandeurs, c'est qu'on ne sait pas où finit la grandeur et où commence la folie. »  ♣ klancy Emma-watson--l-egerie-moderne-de-burberry-11288-100x100


Je me réveillais tranquillement, m'étirant dans mes draps de soie, rêvassant à tout et rien. Je n'avais pas cours aujourd'hui, enfin je n'avais aucun cours auquel j'avais envi de participer ce qui revient au même. Mais le problème c'est que je n'avais aucune idée de ce que j'allais faire de ma journée... Bon en même temps j'ai passé une bonne parti de ma matinée au lit ce qui réduit considérablement ma journée mais il restait encore un trop grand nombre d'heure à combler. J'attrape la télécommande posée sur ma table de chevet et allume la musique, puisque je n'ai rien à faire autant trainasser au lit quelques minutes de plus. J'entends quelqu'un traverser le couloir en courant, je parie qu'il s'agit de Kaaliah, elle doit encore être en retard à son cours de chant. Je ne sais pas quelle heure il est et pourtant il est impossible de la confondre avec Keirah, en grande partie parce que la chambre de Keirah se trouve de l'autre côté du couloir mais aussi parce que j'ai l'ouïe si fine que je reconnaitrais les pas de mes deux amies même si elle marchait sur des coussins.
Bon autant se lever de toute manière je n'arriverais pas à me rendormir! En 5 minutes j'étais douchée, enveloppée dans ma serviette de bain je me cherchais une tenu pour la journée. Un jean destroy et un jolie T-shirt au décolleté plongeant feront bien l'affaire, là où l'affaire se complique c'est quand arrive le moment de choisir la paire de chaussure, je suis tellement fan de chaussure que je dois en posséder une centaine de paire, si bien que j'ai une armoire entièrement dédiée à mes chaussures! Je me décide pour une paire de spartiates à talon très haut et passe à la coiffure. Je ne lisse pas mes cheveux aujourd'hui, je préfère les laisser prendre leur volume naturel, c'est vrai que comme toute les filles je me plains de mes cheveux constamment mais au fond j'ai une chance incroyable comparée à d'autres... Quelques coup de mascara plus tard me voilà prête à affronter le monde!
Je suis sortie de la maison en me disant que j'irais passer le temps en ville, mais finalement j'ai rapidement eu envi d'un latte dans le café le plus en vue des environs c'est pourquoi ma jolie fiat 500 ma conduit jusqu'au Royal Arcade, autrement dit mon centre commercial préféré! Je gare ma voiture adoré près de l'entrée, sur une place réservé au personnel mais je suis sûr qu'il ne m'en voudront pas, je ne veux pas la mettre loin, premièrement parce que je n'ai pas envi de marcher et ensuite parce que je tiens trop à ma voiture pour lui faire l'affront de la garer au fond là ou personne ne la verra. C'est vrai qu'elle ferait presque tâche au milieu de toutes ces décapotables et autres voitures de sport, mais je la trouve parfaite pour moi! Elle fait très européenne, très glamour, je suis sûr que Marilyn Monroe conduisait une fiat 500, et franchement je suis bien aussi glamour que la très regrettée Marilyn!
Une fois installé dans mon café préféré je fais signe au serveur qui commence à connaitre mes gouts et s'active déjà à me préparer mon latte avant même que je n'ai le temps de sortir mon téléphone portable de mon sac. Aucun nouveau message, quelle barbe! Tout le monde est en cours à cette heure-ci! J'ouvre mon sidekick et me connecte à internet la recherche d'une actiité intéressante à Sydney aujourd'hui. Rien à l'horizon, tant pis, avant de le ranger je vérifie mon compte en banque, mes parents ne devraient me verser de l'argent que demain mais on ne sait jamais... Alléluia! Ils ont un jour d'avance c'est absolument parfait! Le shoping voilà une activité qui m'occuperait tout un mois sans problème! Un petit tour sur le relevé de compte de Kaaliah voir où ça en est de son côté et miracle son père lui a versé de l'argent! Ce mec à beau être le roi des salop il à au moins le mérite d'avoir un porte feuille bien rempli. Même si je reste persuadé qu'il ne verse de l'argent à Kaaliah que pour qu'elle n'ébruite pas l'affaire et qu'il garde sa vie bien tranquil. Si seulement il savait à quel point il a détruit sa fille avec ses conneries! Quoi que il vaut mieux qu'il ne le sache pas, il serait capable de la rejeter comme il l'a fait et de ne plus lui verser d'argent sous prétexte qu'il n'y a aucune chance qu'elle en parle. Je me décide alors à envoyer un message à Kaaliah pour lui proposer de me rejoindre! Elle me répond peu de temps après qu'elle est prête à dépenser un max, ah c'est fou comme j'aime cette brune! J'envoie le même message à Keirah, je ne sais pas à quelle heure elle fini les cours mais elle peut nous rejoindre à n'importe quel moment on ne risque pas de s'éclipser tout de suite!
Kaaliah avait beau avoir envi de dévaliser les magasins autant que moi elle avait cette mauvaise habitude de prendre trois heures à se préparer, mais une chance pour moi les serveurs de ce café sont mignons et ils ont en plus de la conversation histoire de m'occuper, enfin assez pour m'occuper quelques minutes, après presque une heure avec eux je commence à saturé. Mais c'est ce moment que choisi K. pour pointer le bout de son nez et venir à mon secours. Je me jette à moitié sur elle comme si je ne l'avais pas vu depuis des semaines alors que ça ne fait que quelques heures.

- Ma Kaalou d'amour!!! J'espère que tu es prête à faire chauffer ta carte je suis d'humeur à tout claquer!

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



« le problème avec la folie des grandeurs, c'est qu'on ne sait pas où finit la grandeur et où commence la folie. »  ♣ klancy Empty
MessageSujet: Re: « le problème avec la folie des grandeurs, c'est qu'on ne sait pas où finit la grandeur et où commence la folie. » ♣ klancy   « le problème avec la folie des grandeurs, c'est qu'on ne sait pas où finit la grandeur et où commence la folie. »  ♣ klancy EmptySam 4 Sep - 0:03

« le problème avec la folie des grandeurs, c'est qu'on ne sait pas où finit la grandeur et où commence la folie. »  ♣ klancy Leighton-leighton-meester-15146164-100-100 « le problème avec la folie des grandeurs, c'est qu'on ne sait pas où finit la grandeur et où commence la folie. »  ♣ klancy Leighton-leighton-meester-15146169-100-100 « le problème avec la folie des grandeurs, c'est qu'on ne sait pas où finit la grandeur et où commence la folie. »  ♣ klancy Leighton-leighton-meester-15146167-100-100
« le problème avec la folie des grandeurs,
c'est qu'on ne sait pas où finit la grandeur et où commence la folie. »

L'heure avait été longue même si elle était très intéressante. Bon Dieu, toutes les personnes qui participent à ce cours de chant savent déjà chanter depuis au moins... enfin super longtemps quoi. A quoi ça va nous servir de savoir respirer ? Enfin, en connaissant la grande râleuse qu'est Kaaliah, elle c'était assise à sa table, posant son coude par dessus et avant posé sa tête. Ronchonner, c'est son passe-temps, tout le temps elle râle, en même temps depuis quelques temps sa vie est devenue un grand n'importe quoi. Pas de quoi être super heureuse d'avoir un père hyper riche qui remplit son compte en banque puisque ce père comme vous dîtes n'est plus qu'un souvenir pour elle. Enfin, re-penser à cette histoire ne fera d'aggraver la situation et son moral sera encore au plus bas. Eh oui, une enfant pourrie gâtée n'a pas la vie toute rose comme en croit les autres gens, non au contraire. Bref, quand la prof annonça la fin du cours, ce fut comme une libération pour Kaaliah qui soupirait de bonheur. La matinée était enfin terminé, et elle pouvait passer aux choses plus sérieuses... enfin elle ne savait pas encore ce qu'elle allait faire cette après-midi, mais sûrement traîner dans les belles rues de cette ville qui logent des tas de boutiques. Et ce fut le coup de grâce quand elle reçut ce magnifique message disant qu'elles avaient toutes les deux, Klancy et elle, reçut leur argent de poche de leur paternel. C'était plutôt une bonne nouvelle, de quoi remonter le moral de la brune qui était au plus bas. Enfin bref. Dépenser, dépenser, dépenser, quel beau verbe ! Le shopping c'est sa passion, et elle s'accentue encore plus quand elle passe ses journées dans les magasins avec ses deux meilleures amies, Klancy et Kheira. Et pour vous dire que les trois jeunes filles se sont bien trouvées, elles partagent tout ensemble, même si les débuts entre Kaaliah et Kheira étaient un peu difficile, aujourd'hui tout va pour le mieux dans leur amitié. Soit, après avoir donné sa réponse au message de Klancy, elle se dirigea dans la maison pour se préparer, évidemment, elle n'allait pas sortir vêtue comme une étudiante, non qu'elle horreur. Il faut qu'elle soit canon, totalement irrésistible... C'est ce qui fait son charme. Donc, pour parvenir à ce résultat, Kaaliah prit un peu de temps... quelques minutes. Enfin, disons plutôt une bonne heure pour être belle. Une fois qu'elle fut aussi jolie qu'elle le souhaitait, elle alla à la rencontre de Klancy qui devait déjà l'attendre depuis un bon moment. Une fois dans son champ de vision, Klancy sauta presque sur la demoiselle. Elle avait l'air contente de la revoir, c'est pour vous dire, cela fait quelques heures qu'elles ne se sont pas vus. Kaaliah fit la bise à la blonde avec un immense sourire. Se retrouver avec elle lui faisait toujours du bien.

▬ Qu'elle question idiote ! Évidemment que je suis prête à tout dépenser. Dit-elle.

Elle se sentait sur un petit nuage à ce moment là, mais l'argent lui faisait toujours penser à son père puisque c'était lui qui lui reversait cet argent. Et pourquoi d'ailleurs ? Il n'a plus de fille maintenant, il n'a jamais voulu d'elle alors pourquoi ? Pour garder le silence ? Mais tôt ou tard la vérité éclatera, et Kaaliah compte bien être présente quand ce jour arrivera. Soit, il fallait maintenant penser à autre chose et profiter de cette journée entre filles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



« le problème avec la folie des grandeurs, c'est qu'on ne sait pas où finit la grandeur et où commence la folie. »  ♣ klancy Empty
MessageSujet: Re: « le problème avec la folie des grandeurs, c'est qu'on ne sait pas où finit la grandeur et où commence la folie. » ♣ klancy   « le problème avec la folie des grandeurs, c'est qu'on ne sait pas où finit la grandeur et où commence la folie. »  ♣ klancy EmptyJeu 9 Sep - 6:12

    Dépenser, ça c'était notre truc! Je n'ai jamais compris le système du lèche vitrine, à quoi bon se faire du mal?! Si on regarde les vêtements c'est qu'on veut s'en acheter, où est l'intérêt de passer une journée à faire du shopping si c'est pour reposer tout ce qui nous plait parce qu'on ne veut pas dépenser d'argent?! C'était une des nombreuses choses qui font que je remercie le ciel chaque seconde de ne pas être pauvre. Oui être pauvre ça voudrait dire travailler toute la journée pour gagner un salaire qui n'équivaut même pas au prix d'une robe de grand créateur! Je préfère largement ma petite vie de fille riche et gâtée, c'est un peu comme dans un film au fond, je donne ma carte bleu sans même regarder le montant, je me balade de boutique en boutique avec seulement quelques petits sacs, le reste de mes achats étant directement livrés chez moi. Bon c'est sûr on est loin de New York ici, on a pas autant de choix, il arrive même que je trouve en boutique des articles que j'ai acheté il y a un an mais c'est pas si grave s'ils ont une collection de retard sur New York, en cas d'urgence il y a toujours la vente sur internet!

    - Tant mieux parce que j'ai vu un sac à main chez Gucci que tu vas adorer!

    Ah les sac à main, la grande passion de la plupart des filles! Moi personnellement c'est plutôt chaussure et sous vêtements mais j'ai réduit mes achats de chaussure par manque de place, ça a été dur mais j'ai fini par calmer ma dépendance aux achats de chaussure. J'ai choisi une solution radical je ne rentre plus dans une seul magasin de chaussure!

    - Tu veux boire quelque chose avant d'y aller?! Au fait t'as eu des nouvelles de Keirah?! Je lui ai proposé de nous rejoindre mais j'ai toujours pas eu de réponse.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




« le problème avec la folie des grandeurs, c'est qu'on ne sait pas où finit la grandeur et où commence la folie. »  ♣ klancy Empty
MessageSujet: Re: « le problème avec la folie des grandeurs, c'est qu'on ne sait pas où finit la grandeur et où commence la folie. » ♣ klancy   « le problème avec la folie des grandeurs, c'est qu'on ne sait pas où finit la grandeur et où commence la folie. »  ♣ klancy Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
« le problème avec la folie des grandeurs, c'est qu'on ne sait pas où finit la grandeur et où commence la folie. » ♣ klancy
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UploadHero] La Folie des grandeurs [DVDRiP]
» La folie des grandeurs [PV : Loki et Genesis] (Quête : Partie 1)
» Problème avec le STHS
» FINISH | Le problème avec le temps c’est qu’il finit toujours par s’écouler.
» problème avec nox

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Australia, I love you ♥  :: Just for Fun :: Goodbye :: RP & Flood-
Sauter vers: