Australia, I love you ♥


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Nous avons besoin de vous, votez sur le top obssession ICI
NOUVELLE ADRESSE : http://australian-destiny.com
Le forum manque cruellement d'étudiants et d'hommes

Partagez
 

 La vie est trop courte pour s'ennuyer | Catalina Stevens

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



La vie est trop courte pour s'ennuyer | Catalina Stevens  Empty
MessageSujet: La vie est trop courte pour s'ennuyer | Catalina Stevens    La vie est trop courte pour s'ennuyer | Catalina Stevens  EmptyJeu 25 Nov - 10:15


La vie est trop courte pour s'ennuyer | Catalina Stevens  Ed_ico10La vie est trop courte pour s'ennuyer | Catalina Stevens  Kriste10
STAN & CATALINA

    La vie est bien trop courte pour s’ennuyer un vendredi soir, telle est la devise de Stan. On est vendredi, il est 21h et toujours aucune soirée de prévu. Cette situation lui déplaisait fortement. Stan attrapa donc son téléphone et après 3 coups de fils il fut fixé : il allait sortir ce soir en discothèque avec ses amis. Ils s’étaient donné rendez-vous à 23h à l’intérieur de la discothèque en question. Encore deux heures à attendre, Stan s’installa donc devant sa télévision pour patienter… Quelques instants avant le rendez-vous, il décida à se préparer. Après une douche, il se coiffa et s’habilla d’une façon classe mais simple. Sa tenue représentait tout à fait son état d’esprit : soigné mais sans se prendre la tête. Stan sorti de son appartement et se rendit sur le lieu désiré en voiture.
    Lorsque Stan arriva devant la boîte, le videur le laissa entrer sans soucis, il faut dire que Stan était un habitué, on le voit ici pratiquement tout les week-ends. Il pénétra dans l’établissement et jeta un coup d’œil circulaire pour chercher les amis avec qui il avait rendez-vous, à première vu, ils n’étaient pas là. Stan traversa la piste de danse et regarda autour des tables ici et là … Mais toujours rien, ses amis n’étaient pas là. Il était donc le premier, tant pis, il attendra. Il ne lui faudra pas beaucoup de temps pour trouver quelqu’un qui pourra lui tenir compagnie ! Il arriva au bar où il commanda un verre au barman qui lui servit aussitôt, il le remercia d’un geste de tête et lui donna l’argent qui lui était du puis il prit son verre dans une main et se tourna face à la piste de danse, adossé au comptoir du bar. Son regard s’arrêta sur quelques jolies filles qui dansaient là, oui Stan est un homme et est bien incapable de résister à la beauté féminine. Tout en sirotant son verre, Stan gardait un œil sur la piste de danse, l’ambiance dans cette boîte ce soir était vraiment bonne. Il sentait qu’il allait passer une bonne soirée … Enfin, pour ça il faudrait que ses amis débarquent, parce que pour l’instant … Il s’ennui un tout petit peu ! Stan regarda son portable, « Un nouveau message – Mike : Voiture en panne. On arrive dès que possible. » … Il soupira, visiblement, il allait les attendre encore longtemps ! Tant pis, il commencera la soirée sans eux ! Stan qui avait fini son verre entre temps, en commanda un nouveau. Il était bien décider à s’amuser ce soir, avec ou sans ses amis ; boire et ne pas rentrer seul chez lui : les joies du célibat, les joies de la vie d’étudiant. Aucun soucis, aucune responsabilité … La belle vie ! Stan aperçut une jeune fille s’approcher du bar, visiblement, elle n’en était pas à son premier verre. Il eut un petit sourire en coin en la regardant lutter pour tenir debout, elle était vraiment jolie. Il la vit tanguer dangereusement, il se précipita alors à son secours et l’attrapa avant qu’elle se retrouve par terre. On se serait cru dans un film, le timing était parfait, il serait arrivé une seconde plus tard, la jeune fille était par terre ; une seconde plus tôt, il aurait eu l’air ridicule ! Mais là, c’était parfait, il était apparut tel un chevalier servant ! x)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



La vie est trop courte pour s'ennuyer | Catalina Stevens  Empty
MessageSujet: Re: La vie est trop courte pour s'ennuyer | Catalina Stevens    La vie est trop courte pour s'ennuyer | Catalina Stevens  EmptyVen 26 Nov - 6:49

    La vie est trop courte pour s'ennuyer | Catalina Stevens  7510La vie est trop courte pour s'ennuyer | Catalina Stevens  Kriste40
    Stan D. Echols & Catalina E. Stevens

    « Il faut boire jusqu'à l'ivresse sa jeunesse Car tous les instants de nos vingt ans nous sont comptés Et jamais plus le temps perdu ne nous fait face.»

    J'étais rincée, vidée. Je n'en pouvais plus. J'étais fatiguée. J'avais mal partout. Mes muscles hurlaient leurs douleurs. La musique me parvenait déjà alors que j'étais seulement dehors. Mon dieu qu'est-ce que cela serait une fois que je serais à l'intérieur ? J'attendais depuis deux heures, pour qu'on puisse me laisser rentrer dans cette boite. J'avais vingt ans, j'étais jeune, je voulais m'amuser ! Et puis à force de boire, j'arriverais peut-être à chasser cette horrible sensation dès que je buvais deux verres. Enfin, le videur me laissa passer. Je lâchais un soupir de soulagement. Je me dirigeais vers le bar, passant au milieu de tout ses corps collés les uns contre les autres. Je n'avais pas encore commencé à danser, mais j'avais déjà chaud. Je pris une boisson légèrement alcoolisée. Je vais peut-être prendre le taureau par les cornes, mais on va commencer doucement. Je savourais mon verre, le buvant lentement. Ma tête ne tournait pas encore. Tant mieux ! À peine l'eus-je fini qu'un mec m'attrapa par la main et m'emmena au milieu de ses copains sur la piste de danse. Je dansais avec lui, enfin avec eux, un long moment. Ils me faisaient boire. Ma tête commençait à tourner, mon estomac commençait à se retourner, je sentais la nausée arriver. Je crois que si je n'allais pas m'assoir tout de suite, j'allais vomir au milieu de la piste. Je me hissais vers son oreille et lui hurlais dedans pour qu'il m'entende.

    « Je ne me sens pas très bien ! Je crois que je vais aller m'assoir. »

    Il essaya de me suivre, mais je crois que vue la trajectoire légèrement tordu que j'empruntais, il me perdit au milieu de la foule. J'avançais lentement vers le bar, mes jambes chancelait. Nom de dieu ! J'étais à combien de verres ! En tout cas, la salle bougeait énormément. Je râlais contre moi-même. J'avais eu l'excellente idée de mettre des talons ! Quelle conne ! Mais quelle idiote ! J'étais à deux doigts de me frapper la tête par terre. Je n'avais encore rien rejeté, et j'étais pour le moment j'étais fière de moi. En faite, j'étais partagée. Je voulais dormir parce que je me sentais franchement mal. Je voulais sauter de joie parce que mon estomac était encore plein. Je voulais me frapper parce que j'avais mis des talons. Quelle personne censée mettrait des talons, si elle devait aller en boite ? Perdue dans mes pensées, je ne m'étais pas rendu compte que j'étais arrivée au bar, et que je tanguais dangereusement. Je me sentis partir en arrière. Je ne faisais rien, attendant le choc. Mon dieu, si mon père me voyait ! Il aurait honte de moi ! Et ma mère ? Que penserait-elle de moi. Ce n'est qu'en sentant des bras des chauds autour de moi, que je compris que quelqu'un venait de me rattraper. Un homme. Je ne le voyais pas clairement, mais je voyais parfaitement, qu'il était plutôt beau gosse. Je m'appuyais sur lui, pour me relever.

    « Franchement merci ! Tu viens de me sauver la vie là ! J'aurais pu mourir piétinée si tu n'avais pas été là ! Surtout que j'aurais été capable de m'endormir par terre ! »

    J'arrêtais de parler en remarquant l'intensité de ses prunelles. Il me fixait. Je noyais mes yeux verts dans les siens. Je n'arrivais pas voir leurs couleurs.

    « Je ne sais pas comment te remercier ... »

    Ma phrase n'avait été qu'un murmure. Ce n'est que lorsque mes yeux se posèrent sur ses lèvres, que l'idée m'effleura. Elles étaient fines, pleines, roses. Un appel à poser les siennes dessus. Sans réfléchir plus longtemps, je passais mes mains derrière sa nuque, les crochetant et je posais doucement mes lèvres sur les siennes. Ma langue força légèrement le barrage de ses dents.
Revenir en haut Aller en bas
 
La vie est trop courte pour s'ennuyer | Catalina Stevens
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le sénateur Obama est-il trop maigre pour devenir président ?
» Il est bien trop tard pour jouer au voyou. » Black&Blue
» (M) AU CHOIX ★ Victor Sullivan "Je deviens trop vieux pour ces conneries"
» "Lorsque le coup de tonnerre éclate, il est trop tard pour se boucher les oreilles." [Pv PNJ Cipher Pol]
» Un petit rp pour pas s'ennuyer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Australia, I love you ♥  :: Just for Fun :: Goodbye :: RP & Flood-
Sauter vers: